Expertises

 

Depuis sa fondation, l’ONG Santé Diabète a mis l'accent sur le renforcement des systèmes de santé pour améliorer la prévention et la prise en charge du diabète, par l’appui au développement de projets de terrain à long terme, la mise en place de projets de recherche ou des expertises court-terme dans de nombreux pays d'Afrique.

 

Plus récemment l’ONG Santé Diabète s'est également investie en France dans le développement de projets d’éducation au développement et à la solidarité internationale, mais également en apportant les expertises acquises sur le terrain pour apporter de nouvelles compétences dans le système de santé français en partenariat avec différents acteurs de ce système.

 

Par son important réseau (ONG, centres de recherche, universités, structures de santé, hôpitaux…) Santé Diabète crée des liens et des synergies entre ces différents types d’acteurs pour améliorer la qualité des soins des personnes atteintes de diabète tout en renforçant les systèmes de santé.

 

  expertise

 

 

Projets de terrain

 


 

Santé Diabète a développé des compétences spécifiques dans différents domaines de la prévention et de la prise en charge du diabète tout en renforçant les systèmes de santé

 

Santé Diabète centre son intervention sur une approche globale incluant tous les axes nécessaires à la mise en place d’une prévention et d’une prise en charge de qualité du diabète. Cette approche globale et multipartenariale novatrice se concrétise en pratique par le développement de 5 volets  :

 

1. Investir dans la prévention primaire pour réduire le poids humain et économique de la progression de la maladie

 

Les actions de prévention primaire permettant l’information de la population sur le diabète, ses facteurs de risques, ses conséquences et les possibilités de dépistage passent par 4 canaux :

 

- les pairs éducateurs animant des sessions de prévention dans leurs communautés,

- les séances de prévention dans les écoles,

- les séances de prévention dans les médias (radio et télévision),

- les séances de prévention lors des dépistages de masse du diabète.

 

 

2. Investir dans la décentralisation des soins pour garantir l’accessibilité géographique des populations à une prise en charge de qualité

 

Des médecins référents diabète sont formés dans les hôpitaux régionaux et les centres de santé secondaires suite à l’élaboration de modules de formation spécifiques avec les spécialistes et la Direction Nationale de la Santé. Ces formations s’étendent ensuite au personnel des autres structures secondaires et aux structures primaires. Après chaque formation, Santé Diabète accompagne la décentralisation de la prise en charge par une structuration des soins (équipement des consultations, organisation des unités diabète). Après le cycle initial de formation, la Formation Médicale Continue (FMC) se portera sur les renforcements des compétences pour la détection et la prise en charge du pied diabétique, du diabète gestationnel et de la rétinopathie diabétique.

 

 

3. Investir dans la prévention secondaire et tertiaire (éducation thérapeutique) pour réduire le fardeau des complications dues au diabète

 

Le travail se porte en premier lieu sur le développement des outils d’éducation thérapeutique généraux avant la mise en place de séances dans les consultations diabète. En parallèle, un programme spécifique d’éducation thérapeutique utilisant la méthodologie des nids d’apprentissage ciblant spécifiquement le risque cardio-vasculaire, la gestion des graisses dans l’alimentation et la gestion de l’activité physique renforce les consultations diabète les plus développées.

 

 

4. Investir dans la réduction des coûts de prise en charge pour l’accessibilité géographique des populations à une prise en charge de qualité

 

Une assistance technique est fournie à la Pharmacie centrale du pays en charge de l’approvisionnement et de la distribution du médicament afin d’obtenir une disponibilité, une accessibilité et une réduction des coûts des médicaments et du matériel d’analyse nécessaires pour les personnes atteintes de diabète.

 

 

5. Investir dans une approche intégrée incluant une participation active des patients et de leurs familles à travers leurs associations en promouvant les mécanismes d’auto gestion et de plaidoyer leur permettant ainsi la défense de leurs droits

 

Dans le contexte actuel de changement des systèmes de santé, le patient tend à jouer un rôle de plus en plus actif et responsable, tant au niveau individuel qu’associatif. La formation des associations de patients diabétiques va donc leur permettre de jouer pleinement leur rôle à savoir apporter une aide morale, pratique, financière, sociale ou juridique aux personnes atteintes et à leur entourage, par des actions individuelles ou collectives. Elle leur permettra également de jouer pleinement leur rôle dans le système de santé.

 

 

 

Projets de recherche

 


 

La recherche est une des activités très importantes pour l’ONG Santé Diabète car elle permet d’améliorer les actions et de développer de nouvelles approches en articulant directement les résultats de ces actions de recherche sur les programmes de mise en œuvre.

 

Les projets de recherche mis en place en Afrique ou en France sont menés en collaboration avec des universités, des structures de santé ou des centres de recherche.

 

Domaines de recherche:

 

  • Nutrition
  • Réduction des facteurs de risque du diabète
  • Nouvelles approches thérapeutiques
  • Accès aux traitements
  • Education thérapeutique
  • Systèmes d'information sanitaire
  • Médecine traditionnelle
  • Anthropologie médicale

 

 

Missions d’expertise

 


 

Santé Diabète délivre du conseil technique et des missions de formulation ou d’évaluation dans le domaine de la prévention et de la prise en charge du diabète.

 

  • Le conseil technique se traduit par la réalisation de missions d’appui à court ou moyen terme pour :

- la rédaction de politiques nationales de lutte contre le diabète,

- la rédaction des normes et procédures composant ces documents politiques,

- la formulation des différents documents opérationnels pour la mise en œuvre de ces politiques,

- la formulation des processus de suivi et d’évaluation de ces politiques.

  • Les missions de formulation sont organisées en missions à court terme pour développer des projets de lutte contre le diabète en incluant différentes étapes du cycle de gestion des projets (identification, formulation, suivi et évaluation).
  • Les missions d’évaluation sont organisées en mission à court terme pour réaliser les évaluations de politiques nationales ou de projets de lutte contre le diabète.
  • L’importante expérience acquise par Santé Diabète dans le renforcement des systèmes de santé lui permet aussi de proposer du conseil technique et des missions de suivi ou d’évaluation de manière plus large dans le domaine de la santé publique.

 

 

 

Par exemple Santé Diabète a :

  • participé à de nombreux groupes d’experts pour le développement de documents stratégiques de la Fédération Internationale du Diabète région Afrique : « Diabetes Declaration and Strategy for Africa », Guide de prise en charge du diabete de type 2 pour l’afrique sub-saharienne et Manuel de formation pour les éducateurs sur le diabète pour l’Afrique sub-saharienne,
  • réalisé des missions de hauts niveaux pour la mise en place de la lutte contre le diabète dans de nombreux pays africains ( Guinée, Madagascar…),
brazaville
  • participé au panel d’experts du Social and Economic Impact of Diabetes International Expert Summit qui s’est tenu à Pékin en Chine au mois de novembre 2010,
  • participé à la conférence ministérielle de Brazzaville, organisée par l’OMS, pour aboutir à la déclaration de Brazzaville en préparation au Sommet des Nations Unies sur les maladies non transmissibles lors de l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2011.

 

Santé Diabète fait actuellement partie du groupe d’experts travaillant sur un outil de plaidoyer international sur le diabète dans le cadre du projet sur le Double Fardeau Nutritionnel dirigé par le Pr Delisle (Université de Montréal - Centre collaborateur OMS sur la transition nutritionnelle et le développement - Département de nutrition, Faculté de Médecine).

 

 

 

 

Actions en France

 


 

Plus récemment, l’ONG Santé Diabète s'est également investie en France dans le développement :

  • de projets d’ Education Au Développement et à la Solidarité Internationale (EADSI),
  • d’actions de prévention, de formation et d’éducation thérapeutique utilisant les expertises acquises sur le terrain pour apporter de nouvelles compétences dans le système de santé français en partenariat avec différents acteurs de ce système.

 

Date de dernière mise à jour: 13 mai 2014