bts light stick ver 4bts light stick ver 3bts dollsbt21 plushiesbts hoodiebts jacketbt21 hoodiebts shirtbt21 shirtbts dynamite merchandise

Nouveau programme 2020 – 2023 de l’ONG Santé Diabète

« Consolider la place et le rôle de la société civile dans un réseau multi-acteurs afin d’améliorer la prévention, la prise en charge et l’accompagnement des personnes atteintes de diabète au Burkina Faso, au Mali et en Union des Comores (projet RéseauxDiab) »

Rappel 

Santé Diabète opère depuis 2017 une Convention Programme (CP) de 3 ans co-financée par l’Agence Française de Développement (AFD). En 2019, une discussion a été initiée avec l’AFD pour le développement d’une nouvelle CP de 3 ans pour la période avril 2020 – mars 2023. En parallèle, la World Diabetes Foundation (WDF), partenaire historique de Santé Diabète (SD), a également souhaité construire un programme ambitieux avec Santé Diabète tout en établissant un partenariat avec un bailleur de fond institutionnel comme l’AFD.  Une feuille de route d’une année a été validée par les administrateurs de l’ONG Santé Diabète pour définir le travail interne ainsi que le dialogue avec les partenaires de terrain du Mali, du Burkina Faso et des Comores nécessaire avant de déposer le projet pour financement. Les axes stratégiques et les activités à mettre en œuvre ont été définis avec les partenaires de terrain. Puis les équipes de l’ONG ont travaillé sur la rédaction du projet.

Ce nouveau projet s’intitule « Consolider la place et le rôle de la société civile dans un réseau multi-acteurs afin d’améliorer la prévention, la prise en charge et l’accompagnement des personnes atteintes de diabète au Burkina Faso, au Mali et en Union des Comores (projet RéseauxDiab) ». Il a été déposé auprès des deux bailleurs de fond en décembre 2019 et a reçu un accord de financement en mars 2020.

Présentation du projet

Ce projet a un budget global pour 3 ans et l’ensemble des pays (Burkina Faso, Mali, Union des Comores et France) de : 5 137 034 d’euros cofinancé à 35% ( 1 805 832 euros) par la World Diabetes Foundation (WDF) et à 65% (3 331 202 euros) par l’Agence Française de Développement et les autres co-financeurs français (Expertise France / Initiative 5%, Mairie de Grenoble, Région Auvergne Rhône Alpes …).

Ce projet présente trois objectifs spécifiques :

  • OS 1 : Renforcer les capacités des Organisations de la Société Civile (OSC) pour assurer une prévention des facteurs de risque du diabète, une prise en charge et un accompagnement de qualité des personnes atteintes de diabète au Burkina Faso, au Mali et en Union des Comores
  • OS 2 : Développer un réseau entre les différents acteurs du projet pour réaliser des actions transversales (sud-sud et sud-nord) de capitalisation, de plaidoyer et d’Education à la Citoyenneté et la Solidarité Internationale (ECSI) à partir des méthodologies développées et des résultats obtenus dans les différents pays (Burkina Faso, France, Mali, Union des Comores)
  • OS 3 : Renforcer la structuration et la gouvernance de l’association Santé Diabète

Et 5 résultats attendus :

  1. Les capacités des OSC pour assurer une prévention des facteurs de risque du diabète, une prise en charge et un accompagnement de qualité des personnes atteintes de diabète sont renforcées
    • 3 Association de professionnels de santé spécialistes en endocrinologie et diabétologie (Société Malienne d’endocrinologie et Diabétologie) renforcée et pleinement impliquée dans les activités
    • 2 Association de patients diabétiques faitière (Fédération Nationale des Diabétiques du mali et Abad Burkina) et 40 associations membres représentant 7500 membres et 6 associations nationales représentant les personnes atteintes de diabète aux Comores
    • 1 ONG nationale en capacité de coporter des actions de lutte contre le diabète au Mali
  1. Les actions de prévention du diabète menées par les organisations de la société civile en lien avec le Ministère de la Santé dans les 3 pays (Burkina Faso, Mali et Union des Comores) sont renforcées
    • 9 évènements nationaux organisés pour la célébration de la Journée Mondiale du Diabète
    • 330 campagnes de dépistage du Diabète de type 2 (DT2) menées dont 90% des référés prises en charge
    • 1200 activités de sensibilisation communautaire menées
    • 180 enseignants formés sur la prévention des facteurs de risque du DT2
    • 9 900 enfants/de jeunes sensibilisés sur la prévention des facteurs de risque du DT2
    • 19 800 parents sensibilités sur la prévention des facteurs de risque du DT2
    • 140 000 personnes touchées par les activités de sensibilisation communautaires et dans les médias
    • 3 maisons de la promotion des modes de vie sain et d’accompagnement des patients fonctionnelle
  1. Les actions d’appui au système de prise en charge du diabète menées par les organisations du diabète avec le Ministère de la Santé dans les 3 pays (Burkina Faso, Mali et Union des Comores) sont renforcées
    • 2 systèmes d’information sanitaire renforcés
    • 3 Schémas directeurs d’approvisionnement en médicaments antidiabétiques renforcés
    • 3 politiques nationales de lutte contre les Maladies Non Transmissibles et 3 cadres stratégiques diabète pleinement mis en œuvre
    • 9 autres politiques sectorielles et multisectorielles liées sont renforcées
    • La prise en charge du diabète est inclus dans la Couverture Sanitaire Universelle dans les 3 pays
    • 20 endocrinologues et 40 diabétologues diplômés formés
    • 836 médecins formés sur les soins et la prévention du DT2 et du diabète gestationnel
    • 510 d’infirmiers/infirmières formé(e)s sur les soins et la prévention du DT2 et du diabète gestationnel
    • 150 autres professionnels de santé formés sur les soins et la prévention du DT2
    • 23 professionnels de santé formés sur la prise en charge du Diabète de type 1 (DT1)
    • 50 000 patients atteints de diabète de type 2 pris en charge
    • 950 patients atteints de DT1 et formés sur les soins auto-administrés
    • 77 Patients Pairs Educateurs (PPE) formés à l’accompagnement des autres patients
    • 3500 patients accompagnés par les PPE
    • 1200 activités de sensibilisation communautaire menées au sujet du diabète gestationnel
    • 6000 femmes touchées par les activités de sensibilisation
    • Des outils numériques d’enregistrements numériques et de remontée des données validés par le Ministère compatibles avec le DHS2 fonctionnels
  1. Un réseau entre les différents acteurs du projet pour réaliser des actions transversales (sud – sud et sud-nord) de capitalisation, de plaidoyer et d’ECSI à partir des méthodes développées et des résultats obtenus dans les différents pays est développé
    • 3 réunion nationale de lancement réalisé avec le Ministère de la Santé et les partenaires, 18 comité de suivi et 9 Comités de pilotage annuels réalisés
    • 3 observatoires nationaux des données développés avec le Ministère de la Santé fonctionnels
    • Au moins 6 articles publiés dans des revues internationales et 9 présentations réalisées dans des congrès internationaux
    • Les actions d’ECSI sont réalisées en France.
  1. La structuration et la gouvernance de l’association Santé Diabète sont renforcées.
 Les partenaires de mise en œuvre
  • Les organisations de la Société Civile locales : Associations de Personnes atteintes de Diabète, Associations de professionnels de santé, Associations journalistes, Associations Communautaires (exemple : association de santé communautaire ou associations d’agents de santé communautaires), ONG nationale exemple ONG Walé.
  • Les partenaires nationaux centraux, déconcentrés, décentralisés : Ministère de la Santé, Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Ministère de l’éducation, Hôpitaux nationaux, Universités, Directions Nationales et Régionales de la Santé et de l’éducation, Pharmacies centrales et régionales du Médicament, Agences de télésanté, Collectivités territoriales.
  • Et de nombreux partenaires universitaires, scientifiques et autres partenaires internationaux seront associés : Organisation Mondiale de la Santé, Fédération Internationale du Diabète, Centre collaborateur de l’OMS sur la Transition Nutritionnelle (Transnut) basé à l’Université de Montréal, Chaire humanité et Santé, Programme Life For A Child, CHU de Grenoble et Université de Grenoble, Hôpital de Genève et Université de Genève, CHU de la Réunion et Université de la Réunion, Université de Harvard, European Sweet program on type 1 diabetes …